Vous êtes ici : Accueil du site > ARCHIVES > ARCHIVES ANNEE 2008-2009 > LES CLASSES > LA CLASSE DES GS-CP > PRODUCTION D’ECRITS > L’OGRE ET LA BETE INCONNUE.
Publié : 9 mars 2009

L’OGRE ET LA BETE INCONNUE.

Résumé du conte : Un paysan vivait avec sa femme et ses six enfants. Leur voisin, un ogre, n’arrêtait pas de les tourmenter et de les voler .

L’ogre lança un défi au paysan : chacun devait ramener un animal extraordinaire. Si l’ogre trouvait le nom de l’animal du paysan, il lui prendrait toutes ses terres. Le paysan, conseillé par sa femme, envoya ses fils espionner ce que faisait l’ogre : c’est ainsi que le paysan sut le nom de la bête de l’ogre : une licorne de Pampelune. Quant à l’animal du paysan ce n’était autre que sa propre femme, couverte de plumes de poules et portant une paire de cornes ...

Le paysan trouva sans difficulté le nom de la licorne, ce qui mit l’ogre en colère. Le méchant homme entra dans l’étable et ...

Suite imaginée par Julie, Amaury, Lucas et Quentin :

L’ogre examina la femme. Elle lui montra ses dents pour lui faire peur. l’ogre, effrayé, partit et ne revint jamais.

Le paysan vécut heureux avec sa famille.

Suite imaginée par Arthur, Basma, Victoria et Mohamed.

L’ogre ne put deviner quel animal c’était. Il repartit à son château, en colère. Il ne revint plus jamais, et le paysan vécut tranquille avec sa femme et ses fils.

Suite imaginée par Amélia, Adrien, Léa et Korentin.

L’ogre ne trouva pas le nom de l’animal. Il donna ses terres au paysan. Et celui-ci vécut tranquille.

Suite imaginée par Corentin, Antoine, Eloïse et Hayat.

L’ogre vint dans l’étable, découvrit avec surprise la bête du paysan. Il réfléchit pendant de longues longues minutes. Il commençait à s’impatienter en se demandant où le paysan avait trouvé sa bête.

Après un bon quart d’heure, il décida de partir, car il ne trouverait jamais. Le paysan, tout content, le mit à la porte, et il repartit vers son château, tout triste.

Suite imaginée par Alison, Théo, Camille et Dimitri.

L’ogre a vu l’animal dans l’étable. Un aminal étrange, avec des cornes et des plumes ! L’ogre a emmené la bête féroce ... Et la femme est restée au château, vivant dans le luxe et la richesse.

Véritable fin : La femme montra les dents, grogna, ce qui effraya l’ogre. En voulant fuir, il trébucha et tomba dans la mare. Il se noya. Le paysan et sa famille vécurent heureux ...

1 Message